Prenez soin de vos tondeuses

MVI_1122.MOV_snapshot_00.23_[2020.05.26_14.06.38]

Je vous emmène dans la pelouse cette semaine, peut être que les moins jeunes se souviendront d’une scène du film « Chérie, j’ai rétréci les gosses », où les enfants se
retrouvent dans le jardin, minuscules, perdus dans une immense forêt d’herbe avec plein d’insectes plus gros les uns que les autres, et où ils entendent le bruit de la tondeuse…

Quand j’étais petit, je me souviens de mon grand-père qui tondait la pelouse, et moi, petit garçon, je lui demandais de ne pas tondre les fleurs. Je ne comprenais pas pourquoi mon grand-père prenait le temps de contourner les arbres, et ne faisait rien pour protéger les fleurs, promises à une mort prématurée certaine.

Plus tard, en grandissant, c’est moi qui passais la tondeuse chez mon grand-père, moyennant une petite pièce à la fin de la tonte. Moi non plus, je ne prenais pas le temps de contourner chaque fleur.

C’était une tondeuse thermique, dans laquelle il fallait mettre de l’essence. Et je ne comprenais pas pourquoi il fallait une machine aussi puissante. Une machine qui peut vous arracher un bras en une fraction de seconde, juste pour couper des brin d’herbe. Et gare à la brindille ou au bout de bois qu’on aurait oublié de retirer avant la tonte.

Une tondeuse qu’il fallait nourrir, nettoyer en fin de tonte, et le soir je rentrais à la maison avec des chaussures toute vertes. Une machine qui avait bien souvent un problème, et qu’on repliait dans la voiture pour l’emmener chez le réparateur du coin.

Ah, la tondeuse de mon grand-père, faut dire qu’avec ses 35 ares, il en avait de l’herbe à tondre ! Il aurait pu mettre des moutons, et produire de la laine et fabriquer des pulls, avec tout le terrain qu’il avait.

Bon, ça c’était y’a longtemps… Pendant le confinement, un ami a écrit sur les réseaux sociaux qu’il mettait plus d’essence dans sa tondeuse que dans sa voiture, une façon originale de dire que quand on est confiné, on a moins l’occasion de prendre sa voiture, et que comme c’est le printemps, l’herbe pousse bon train.

Je lui ai répondu que de mon coté de dangereux écologique provocateur, j’évitais de mettre du carburant dans quoi que ce soit 🙂 Et que je coupais mon herbe avec une petite tondeuse manuelle, qui fonctionne sans essence et sans électricité, simplement à la force des bras. En plus, elle coûte moins cher qu’une tondeuse avec moteur. Et, cerise sur le gâteau, mon gamin s’est découvert une passion pour la tonte, qu’il peut pratiquer en toute sécurité.

Le fait de pousser cet engin entraîne un rouleau de couteaux suffisamment aiguisés pour couper le gazon. Il vaut mieux ne pas y mettre les doigts. J’ai cette tondeuse depuis maintenant 7 ans et elle fonctionne encore comme au premier jour, elle n’a pas besoin de nettoyage, elle ne fait que couper l’herbe, sans la broyer. L’herbe peut retomber dans un bac mais je préfère la laisser retomber sur le sol. Elle ne fait pas de bruit, on peut tondre en soirée et même les jours fériés. Voici le bruit qu’elle fait… (lien vers version audio http://www.radioomega.fr/site/podcast-OM338C9B.html) tandis qu’une tondeuse thermique fait a peu près ce bruit là.. et ce n’est que le mode ralenti on n,a pas encore commencé à tondre….

Ma petite tondeuse manuelle respecte la biodiversité, et il m’arrive même de contourner les fleurs : quelques boutons d’or, des pâquerettes, des pissenlits, ou quelques Saint-Jacques, qui font le plaisir des abeilles environnantes.

Votre pelouse regorge de biodiversité animale et végétale essentielle à la vie sur terre. Vous pouvez également tondre un cran plus haut pour garder un peu de couleurs sur votre pelouse. Vous pouvez également laisser quelques mètres carrés non tondus, les petits animaux pourront y trouver refuge. Pensez aussi au mulching : une technique qui consiste à laisser sur place l’herbe coupée, le mulching forme ainsi un paillage et une protection naturelle contre les fortes chaleurs de l’été, et en se décomposant ces fines herbes séchées finiront par nourrir la pelouse.

Il y a plein de solutions pour une tonte plus écologique, plus économique, et en harmonie avec le voisinage. Alors prenez soin de vos pelouses, prenez soin de vos tondeuses, et à la semaine prochaine.

ENVIE Franche-Comté recycle et répare des anciens appareils Le pouce vert – radioomega.fr

  1. ENVIE Franche-Comté recycle et répare des anciens appareils
  2. La recyclerie des Forges – Audincourt – Guillaume Combette
  3. Tout le monde peut composter – Marie-Christine Ougier
  4. Je fais mes courses à vélo avec Vélocité Montbéliard – Odile Joannes
  5. Mon 1er jeûne hydrique, la faim n'est pas la fin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s