Prenez soin de vos chaussettes

IMG_1211

J’sais pas vous, mais moi j’aime beaucoup marcher en chaussettes ; mais en fait, c’est pas forcément une bonne idée, parce que quand on marche en chaussettes, elle s’usent deux fois plus vite. A cause des frottements et du contact direct avec le sol, elle sont soumises à rude épreuve. Je ne parle même pas de quand j’étais gamin et que je m’amusais à faire des glissades….

Quelques chiffres sur les chaussettes, selon un sondage européen. Les Italiens sont les plus propres en matière de chaussettes, ils peuvent même en changer plusieurs fois par jour. La Suisse est le pays qui change le moins souvent ses chaussettes, et ce sont les Allemands qui auraient le plus de paires de chaussettes dans leurs tiroirs. Selon les chiffres, plus on vieillit, moins on change souvent ses chaussettes !

Des chaussettes, on en achète en moyenne 10 paires par an. Ces chaussettes sont souvent un mélange de coton et de polyester. Entre le 100% plastique et le 100% pesticide, la chaussette, pour la planète pas si chouette ! Faut dire qu’on en demande beaucoup à nos chaussettes, on veut qu’elles soient chaudes, confortables, respirantes (pour ne pas puer des pieds), il faut qu’elles soient solides, et élastiques : c’est grâce à l’élasthanne qu’elles ne retombent pas aux chevilles… rien de pire que des chaussettes qui retombent tout le temps. Les chaussettes sont généralement faites en coton, en élasthanne, et en polyamide, un dérivé du pétrole qui rend les chaussettes super résistantes !

Coté écologie, rien de joli joli, surtout qu’avant même de faire un pas avec vos chaussettes, elles ont déjà fait plus de la moitié du tour de la planète. Allez, en cherchant bien, vous trouverez à coup sûr des chaussettes en coton bio et de fabrication française. Et en fin de vie, elles finissent par être jetées, soit parce qu’elle sont trouées, soit parce qu’elles deviennent célibataires. La chaussette est devenue un consommable…

Alors, l’idée du Pouce vert, ça va être de garder ses chaussettes le plus longtemps possible.

Déjà, que faire d’une chaussette célibataire ? Faut-il toujours sortir accordé ? Est-ce que c’est pas un peu ringard aujourd’hui d’avoir les mêmes chaussettes au pied droit et au pied gauche ? Les chaussettes dépareillées sont aujourd’hui à la mode. Et si vous êtes en pantalon, un jean par exemple, qui verra que vous avez une chaussette bleue et une chaussette verte ? Pas grand monde.

Une chaussette trouée (oui, ça arrive, surtout si comme moi vous traînez à vous couper les ongles des pieds, c’est marrant comme les trous dans les chaussettes apparaissent toujours au même endroit… Et à chaque fois qu’on les enfile, on se rend compte que le trou est de plus en plus gros. Alors soit on se dit : Au prix d’une paire de chaussettes, j’en rachète une, et tant pis pour la deuxième… soit on sort un fil et une aiguille, et on essaie de la réparer. J’ai le souvenir de mon père qui avait un oeuf en bois, avec lequel il reprisait ses chaussettes !

Il existe des tas et des tas de deuxièmes vies possible pour vos chaussettes !

Faire une housse pour un téléphone, un appareil photo. Toujours garder une chaussette dans la voiture pour enlever la buée, ranger des balles de tennis, effacer un tableau blanc, récurer, faire des tacots, j’ai même trouvé un tuto pour en faire des robes pour les poupées 🙂 C’est pas ce que j’en ferais, mais je dois avouer que le résultat est surprenant.

Et si vos chaussettes sont vraiment usées, ça arrive, vous pouvez les recycler vous-mêmes : la chaussette, aussi trouée soit-elle, ça reste de la matière première pour fabriquer autre chose, des éponges par exemple. Et le tuto pour fabriquer les éponges est si simple que même les enfants y arrivent. Je vous expliquerai ça dans le prochain Pouce vert, mais pour les plus intéressés d’entre vous vous trouverez facilement les explications sur internet, il vous faudra un bout de planche de récup, des clous, un marteau une paire de ciseaux et des vieux vêtements.

Et avant de se quitter, voici quelques expressions de la langue française qui utilisent le mot chaussette :
« Laisser tomber quelqu’un comme une vieille chaussette », « Du jus de chaussette (pour parler d’un mauvais café) », « Se ramener en chaussettes » ou bien « Débarquer en chaussettes » pour parler de quelqu’un qui vient les mains dans les poches.

Allez, prenez soin de vos chaussettes, et à la semaine prochaine !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s