Un vélo pour la sage-femme ?

Comment le vélo rose est venu rejoindre la famille

IMG_0351_m

Un samedi matin à Emmaüs Montbéliard, je tombe par hasard sur un vélo Peugeot (« Bretagne » écrit sur le cadre) de couleur rose, dans le tas de ferraille.

Je pense aussitôt à ma femme qui cherche un vélo pour aller au boulot. Il semble complet, je vais voir le monsieur qui m’en demande 12 euros. J’ai beau faire tous mes fonds de poches je trouve que 9 euros et 75 centimes. Aye, on est à 2 minutes de la fermeture des Emmaüs, le monsieur à pitié de moi et me laisse partir avec le vélo, ouf ! La fourche qui parait tordue, je crois bien qu’il m’en reste une à la maison et je pense pouvoir le réparer.

Après une session de bricolage cette vieille bicyclette roule finalement très bien, elle a en plus un porte bagage robuste qui permet d’accueillir une sacoche longue. Depuis j’ai pu voir 3 ou 4 fois le même modèle qui roule encore dans la région.

Pour le vélo de la sage-femme, on oublie ! Bien que la scelle soit de loin la plus confortable de tous mes vélos, la position assise ne convient pas à madame.

Tant pis, c’est moi qui aurai le plaisir de rouler avec …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s