Un vendredi de pause bien mérité

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Raphaël, il a 5 ans. C’est une journée marche plutôt que vélo pour nous. Nous avons visité la Volerie des Aigles, et la Montagne des singes. Avant 5 ans les enfants ne payent pas, et comme on avait pas encore fêté son anniversaire, on nous a laissé passé 🙂

Nous avons laissé les vélos en bas, au parking de la volerie des Aigles où nous avions campé, et nous sommes montés à pied. Les oiseaux étaient en pleine forme, et les singes ne nous ont pas croqués 🙂 Dommage que la Montagne des Singes ne soit pas mieux indiquée pour les piétons que nos étions. Il n’y a que 900 mètres entre les deux sites par le sentier, mais encore faut-il le trouver ! En redescendant nous nous sommes arrêtés à une auberge « Tarte flambée à toutes heures », nous avons pris le goûter là-bas !

Ensuite nous avons pris la direction du camping de Palmer, au centre du village de
Scherwiller, près des maisons mais pourtant au milieu des vignes. Nous avons fait la
connaissance de Laurence, la gérante, qui définit son camping comme le poumon du village. Un espace très calme, à la foi lumineux et ombragé, avec une petite touche écolo. Bref un endroit où il fait bon s’installer. L’ennui a été que l’eau du village était impropre à la consommation à cause de la détection d’une bactérie… depuis aujourd’hui! Difficile pour nous de remplir nos bouteilles d’eau. Heureusement que nous avions en réserve deux bouteille d’eau encore non ouverte.

Au camping nous avons fait l’anniversaire de Raphaël, avec 5 bougies plantées sur une composition originale de de divers biscuits (voir photo). Il a reçu une paire de jumelles jeune qui était dans la remorque depuis le départ. Nous avons du rallumer les bougies de nombreuses fois pour Siméon.

Nous avons passé la soirée à la fête du village, où les Lavandières faisaient leur spectacle en français et en alsacien, au lavoir du village. Et bien sûr, il y avait de la petite restauration et les enfants ont eu leur saucisse et nous en avons profité pour acheter une bouteille d’eau Carola, eau de source de Ribeauvillé.

Il y avait du vent durant la nuit, ce qui a permi de sécher le linge lavé à la main. C’est une des préoccupations principales de Lydie: laver le linge pour toujours mettre des habits à peu près propres… Pas facile de laver le linge en camping sauvage, alors elle en profite quand elle a accès à un lavabo, et espère qu’il sèche rapidement pour le lendemain. Faut dire que nous avons seulement un change complet de rechange, alors il faut laver le linge tous les jours…

A suivre …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s